expo-cantera-juill2020
festival-celtique-2020
cigale

BETH CHIVALIE

(Occitanie, Gascogne)

Arrgt. : Nadau / R nageli - Texte : Alfred de Musset

Appelée aussi : Cançon de Barberina (Beth chivalié)

Bèth chivalièr qui partitz a la guèrra
T’on vatz enqüera, tan luenh d’ací
Non vedetz pas qu e la nueit ei pregonda
E que lo monde n’ei que chepic

Vos qui credetz que las amors deishadas
De las pensadas, se’n van shens mau
Ailàs, ailàs, los cercadors de glòria
La vòsta istòria s’envòla atau

Bèth chivalièr qui partitz a la guèrra
T’on vatz enqüera, tan luenh d’eco
Que’n vau plorar jo qui’m deishavi díser
Que mon arríser èra tan doç
_________________________________

Phonétique :

Bèt tchivalié qui partit à la guerro
Toun vas enkouèrro tan loin d'assi-i-i
Non védès pas qué la noui èi prégoundeu
é qué lo mundé ney qué tchépi
Non védès pas qué la noui è prégoundeu
é qué lo mundé ney qué tchépi

Vouss qui credès qué las amor déichados
Dé las pensados s'en van tchens maou
Aïlas aïlas los cercado de glori
La vost'histori s'invol'ataou
Aïlas aïlas los cercado de glori
La vost'histori s'invol'ataou

Bèt tchivalié qui partit à la guerro
Toun vas enkouèrro tan loin d'é no-os
Quen vaou plourrar yo quem dechavi dizé
Qué moun arrizé ero tan dôs
Quen vaou plourrar yo quem dechavi dizé
Qué moun arrizé ero tan dôss
Quen vaou plourrar yo quem dechavi dizé
Qué moun arrizé ero tan dôss

Traduction :

La chanson de Barberine
Beau chevalier qui partez pour la guerre
Qu’allez-vous faire si loin d’ici ,
Ne voyez-vous pas que la nuit est profonde
Et que le monde n’est que souci

Vous qui croyez, que les amours délaissées
Des pensées s’en vont sans mal.
Hélas, hélas, vous les chercheurs de gloire
Votre histoire s’envole ainsi

Beau chevalier qui partez pour la guerre
Qu’allez-vous faire si loin de nous ?
Je vais en pleurer, moi qui me laissais dire
Que mon sourire était si doux.
(inspiré d’Alfred de Musset)